Offre valable dès 49€ d'achat jusqu'au 30.04.2021. Non cumulable avec d'autres offres promotionnelles en cours et le parrainage. Non valable sur les marques points rouge, les coffrets, les abonnements, les cartes cadeaux, les éditions limitées, Splendist et la fabrique en ligne.

Blog / Actu  / corps

Soleil : la bonne protection
A la une   Le 

Soleil : la bonne protection

Quoi de meilleur pour le moral que de sentir la chaleur du soleil sur sa peau ? Mais attention ! On profite des beaux jours, certes, mais sans oublier de se protéger. Birchbox fait le point sur les produits solaires.

Avant d’aller lézarder au soleil, il est important de choisir sa crème solaire. Elle doit avoir un indice adapté à notre peau. Le FPS (facteur de protection solaire) ou SPF indiqué sur l’emballage nous informe du niveau de protection contre les UVB, les plus dangereux puisque ce sont eux qui provoquent les coups de soleil (et leur excès sur la peau est à l’origine de certains cancers de la peau).
Mais attention, on doit aussi se protéger contre les UVA qui détruisent les fibres de collagène et d’élastine de la peau et accélèrent, par conséquent, le vieillissement cutané. Selon la réglementation européenne, les crèmes solaires doivent donc garantir une protection UVA d’au moins un tiers de la protection UVB.  Il est important de choisir sa crème solaire selon son type de peau. Les plus claires choisiront les protections les plus élevées.
Il y a 4 grandes catégories de produits:
Un SPF de 6 à 10 assure une protection faible.
Un SPF de 15, 20 ou 25 une protection moyenne.
Un SPF de 30 ou 50 a une haute protection tandis qu’un SPF de plus de 50 est de très haute protection (Spray très haute protection SPF 50+, Polaar).

Une application régulière

Trouver le bon indice est une chose. Mais cela ne suffit pas à vous protéger des méfaits du soleil. En effet, si vous appliquez un indice 50 en ayant la main légère, il pourra être efficace moins longtemps qu’un indice 30 appliqué généreusement, en couche épaisse. Avant d’arriver à la plage, on n’hésite pas à s’enduire tout le corps. On réitère l’opération dès que l’on sent que la peau a absorbé toute la crème. Pour ne pas se tromper, on se badigeonne toutes les heures et après chaque baignade.

L’exposition aux bonnes heures

On évite la farniente aux heures où le soleil est le plus fort c’est-à-dire à son zénith, entre 12 h et 15 h. Pour afficher un joli hâle, éviter les coups de soleil et préserver sa peau, on préfère aller s’exposer après 16 h.

Une protection solaire selon son type de peau

Chaque type de peau a son phototype, c’est-à-dire son aptitude à tolérer les expositions solaires. Il est important de porter son choix vers un produit adapté à son phototype.

Phototype 1: Peau très claire, cheveux blonds ou roux et taches de rousseur.
On évite autant que possible les expositions prolongées et on ne mise que sur les crèmes à indice 50 voire plus.

Spray très haute protection SPF 50+, Polaar
Emulsion solaire, Thermaliv

Phototype 2 : Peau très claire, cheveux blonds ou châtains et des taches de rousseur à la belle saison. On s’expose raisonnablement et on protège sa peau avec un indice 50 si on reste longtemps au soleil. On peut ensuite passer à du 30 quand la peau est halée.

Crème solaire haute protection SPF 50, Polaar
Stick solaire SPF 50, Mixa
Une huile corps et cheveux : Huile solaire Age Protect Corps et Cheveux SPF 20, Algotherm

Phototype 3 : Peau claire mais qui bronze facilement et peu de taches de rousseur. On peut s’exposer au soleil à condition de commencer avec un indice 50. Puis on diminue l’indice, peu à peu, au fil du temps et du bronzage.

Un kit pour bronzer progressivement : Kit solaire, Thermaliv
Une protection solaire anti-âge : Sun control,  Lancaster

Phototype 4 : Peau mate, cheveux châtains à bruns, pas de tache de rousseur. On n’a aucun problème à bronzer. On s’expose toutefois progressivement en commençant par un indice élevé pour peu à peu en venir à un 15 puis 10, la peau une fois bien bronzée.

Essential Moisturiser SPF 30 : Sun Control, Lancaster
Une mousse après-soleil : Mousse crépitante après-soleil, Herborist

Phototype 5 : peau foncée, cheveux et yeux noirs, pas de tache de rousseur ? On n’est pas sujette aux coups de soleil. Un indice 15 suffit pour commencer puis on peut diminuer peu à peu.

Sublime Sun lait Bronzage Idéal, L’oréal
Huile bronzante visage et corps SPF 10, Nuxe

Spray, crème ou lotion : quel solaire choisir ?

On choisit sa protection selon la taille de la zone à protéger. Plus elle est étendue (ventre, dos, jambes et bras), plus le produit doit être facile à appliquer. Un spray non collant comme le lait solaire Age Protect Visage & Corps SPF 30 d’Algotherm est souvent plus pratique pour le corps. Une crème telle que la crème solaire Age Protect visage & corps SPF 50+ Algotherm, plus épaisse sera idéale pour le visage, partie la plus souvent exposée. Et pour les zones sensibles comme les lèvres, on opte pour un stick.

A savoir :
La galénique des produits ne change rien aux indices de protection, ils sont donc tous aussi efficaces… pour la même quantité de produit appliquée ! Attention, on a toujours tendance à en mettre moins quand on utilise un soin à vaporiser… Pour une fois, n’ayez pas trop la main légère.

Pour vous repérer :

protectionSource : Algotherm

 

Article mis à jour : 30 juin 2015

Écrit par Ellie Roche  le 

Rejoignez l'aventure Blissim

Produits mentionnés dans l'article.

$

Expédition rapide

On prépare votre colis en 24h

Heureuse ou remboursée

Ça arrive à tout le monde de se tromper

SAV & Pharmacien à l'écoute

Besoin d'aide ? Contactez-nous

Paiement

100% sécurisé

Newsletter

Recevez toutes les actualités et les offres Blissim en avant-première

?Aide