Offre valable dès 49€ d'achat jusqu'au 30.04.2021. Non cumulable avec d'autres offres promotionnelles en cours et le parrainage. Non valable sur les marques points rouge, les coffrets, les abonnements, les cartes cadeaux, les éditions limitées, Splendist et la fabrique en ligne. Offre valable dès 89€ d'achat jusqu'au 13.04.2021. Non cumulable avec d'autres offres promotionnelles en cours et le parrainage. Non valable sur les marques points rouge, les coffrets, les abonnements, les cartes cadeaux, les éditions limitées, Splendist et la fabrique en ligne.

Vergetures : comment s’en débarrasser
A la une   Le 

Vergetures : comment s’en débarrasser

Environ une femme sur deux a des vergetures au moins une fois dans sa vie. Ces vilaines marques rouges violacées apparaissent souvent au moment de l’adolescence ou lors d’une grossesse. Conséquences d’une inflammation de la peau, elles restent difficiles à faire disparaître, à moins de les traiter dès leur apparition. Comment les prévenir, quelles sont les techniques pour les atténuer, tout ce que vous aimeriez savoir sur les vergetures.

Qu’est-ce qu’une vergeture ?

Les vergetures sont des inflammations du derme, la couche de la peau inférieure à l’épiderme. «C’est une rupture des fibres conjonctifs de la peau, l’équivalent d’une violente fracture », précise Jocelyne Rolland, esthéticienne et kinésithérapeute. Voilà pourquoi ces traces rouges violacées peuvent apparaître soudainement. « Les vergetures peuvent être dues à une modification hormonale importante, pendant l’adolescence ou une grossesse ; ou bien à une mise en tension de la peau, provoquée par une croissance ou une prise de poids trop rapide », explique la dermatologue Nina Roos.

S’il n’a jamais été prouvé qu’il existe un gène de la vergeture, on peut constater qu’elles se transmettent dans une certaine mesure. « On hérite d’une qualité de peau. Certaines peaux, dont les tissus conjonctifs sont faibles peuvent être plus sujettes aux vergetures que d’autres », développe Jocelyne Rolland. Mais d’autres facteurs entrent en jeu. « On a constaté que les femmes enceintes de moins de 25 ans ont plus de chance d’avoir des vergetures, ainsi que celles qui donnent naissance à un bébé lourd et celles qui prennent plus de 20 kilos au cours de leur grossesse », ajoute Nina Roos.

Comment prévenir l’apparition des vergetures ?

Plus les vergetures sont traitées tôt, plus il est facile de les atténuer. Cependant, l’idéal reste de prévenir leur apparition. Une alimentation équilibrée et pauvre en sucres peut notamment préserver la peau d’une prise de poids importante. « De plus, le sucre est à l’origine du phénomène de glycation qui provoque le durcissement des fibres des tissus conjonctifs, constitués de collagène et d’élastine, explique Jocelyne Rolland. Les fibres détériorées par le sucre ne jouent plus leur rôle et la peau perd en élasticité ». La kinésithérapeute recommande aussi l’utilisation d’un gant loofah, plus doux qu’un gant de crin, pour retonifier les peaux légèrement détendues. « Le frottement va permettre d’adoucir la peau mais aussi d’exciter les fibroblastes, les cellules favorisant la production de collagène. On se rince ensuite à l’eau fraîche qui a un effet tenseur. C’est une excellente gymnastique pour la peau. »
En prévention, ou pour contrer les vergeture naissantes, on peut aussi opter pour un soin anti vergetures, à utiliser avant et après la grossesse. Ces crèmes apaisent l’inflammation, aident la peau à mieux cicatriser et motivent le derme à produire de la collagénèse, responsable de l’élasticité de la peau.
Souvent, les dermatologues prescrivent leur utilisation pour une durée de 4 à 6 mois, car il faut du temps aux vergetures pour qu’elles se résorbent. Cependant, l’auto réparation reste limitée : plus tôt les vergetures sont traitées, plus les soins sont efficaces.

Peut-on vraiment se débarrasser des vergetures ?

Les vergetures naissantes que l’on reconnaît par leur couleur rouge, brune, voire violacée sont plus faciles à traiter que les vergetures blanches. Ces dernières sont, la plupart du temps des vergetures plus anciennes ayant cicatrisé. Contre les vergetures encore rouges, les dermatologues peuvent prescrire une crème (telle que la Zéro vergetures de Talika) ou une huile à la vitamine A Acide (l’huile nourrissante pour la peau de B.O.N par exemple). Ce soin, initialement dédié à lutter contre l’acné, va permettre leur cicatrisation et stimuler la fabrication du collagène. Si ce traitement reste inefficace, les médecins peuvent proposer la solution du laser.
Le laser fractionné est certainement la technique la plus répandue. Sa double action ponce la vergeture dans un premier temps avant d’activer la réparation de la peau, grâce à la chaleur. Souvent recommandé aux femmes qui viennent d’accoucher et dont les vergetures sur le ventre sont souvent très complexantes, le laser reste toute fois une solution coûteuse.
Les seules contre indications concernent les peaux à problèmes de cicatrisation. Mais il est aussi déconseillé de s’exposer au soleil dans les jours qui suivent une opération au laser. «Attention, prévient le docteur Nina Roos, le laser atténue les vergetures, il ne les élimine jamais vraiment».

 

Article mis à jour le 04 mai 2016

Écrit par Ellie Roche  le 

Rejoignez l'aventure Blissim

Produits mentionnés dans l'article.

$

Expédition rapide

On prépare votre colis en 24h

Heureuse ou remboursée

Ça arrive à tout le monde de se tromper

SAV & Pharmacien à l'écoute

Besoin d'aide ? Contactez-nous

Paiement

100% sécurisé

Newsletter

Recevez toutes les actualités et les offres Blissim en avant-première

?Aide