*Offre valable dès 49€ d’achat jusqu’au 30 juin 2021. Non cumulable avec d’autres offres promotionnelles en cours sauf les avantages fidélité. L'offre s'applique en remplacement de votre avantage abonné. Non valable sur les marques points rouge, les coffrets, les abonnements, les cartes cadeaux, les éditions limitées et la Fabrique en ligne.

Octocrylène : que comprendre et que faire ?
A la une   Le 

Octocrylène : que comprendre et que faire ?

On commence petit à petit à faire le plein de crème solaire à emporter obligatoirement et sans exception dans notre valise de vacances. Mais, pour savoir précisément quels produits appliquer sur notre peau, il est important de s’intéresser aux substances notamment l’octocrylène. On vous explique tout.

Ce qu’il faut savoir

En Europe, 30 filtres solaires sont autorisés. 28 d’entre eux sont des substances dites organiques (composé de carbone et d’autres éléments), et 2 sont minéraux : le dioxyde de titane (nom INCI présent sur l’étiquetage TITANIUM DIOXIDE) et l’oxyde de zinc (ZINC OXIDE), sous forme non nanométrique et nanométrique.

Parmi les filtres organiques, l’octocrylène est un filtre très largement utilisé, à travers le globe, puisqu’il est également autorisé dans d’autres pays. Comme tous les filtres UV en Europe, il a fait l’avis d’une évaluation favorable d’un comité d’expert,
le SCCS. Et cet avis a récemment été remis en cause, en raison de doute portant sur un possible effet perturbateur endocrinien.

Cependant, ce doute a été levé, et la sécurité du filtre a été confirmée en mars 2021. Ce n’est pas le seul sujet de préoccupation concernant ce filtre. En effet, les dermatologues observent régulièrement des cas d’allergies et de photo-allergie à ce filtre, même si cette tendance semble diminuer. On a également récemment parlé de lui en raison de faibles concentrations de benzophénone retrouvées au cours du temps dans des produits solaires contenant de l’octocrylène.

La benzophénone peut être cancérigène dans certaines conditions, mais elle ne l’est pas par voie cutanée. Par ailleurs, il est en cours d’évaluation par l’Agence Européenne des Produits Chimiques, l’ECHA, en raison de ses propriétés PBT (en particulier sa bioaccumulation dans l’environnement).

Écrit par Théa Buirette  le 

Rejoignez l'aventure Blissim
$

Expédition rapide

On prépare votre colis en 24h

Heureuse ou remboursée

Ça arrive à tout le monde de se tromper

SAV & Pharmacien à l'écoute

Besoin d'aide ? Contactez-nous

Paiement

100% sécurisé

?Aide