*Offre valable dès 39€ d’achat jusqu’au 31 août 2021. Non cumulable avec d’autres offres promotionnelles en cours sauf les avantages fidélité. Non valable sur les marques points rouge, les coffrets, les abonnements, les cartes cadeaux, les éditions limitées et la Fabrique en ligne.

JolieBlogueuse: Sport et alimentation
A la une   Le 

JolieBlogueuse: Sport et alimentation

Cette semaine, notre invitée est la talentueuse Camille du blog Fashion Gazette. Dans la vie, Camille aime le pain (notamment celui de chez Gontran Cherrier), les pancakes (ceux à la purée de potimarron sont sa spécialité) et le sport (environ 7 heures par semaine).  Aujourd'hui, elle réunit les 3 et nous donne ses conseils sur l'alimentation à adopter quand on se met au sport. A vos carnets, avant de chausser vos baskets !

sport- alimentation-régime

Je suis une grande sportive. Je suis aussi une grande gourmande. Je fais du sport tous les jours et, ô surprise, je mange aussi tous les jours. Alors, à quoi peut bien ressembler l’alimentation d’une sportive ?
A mon sens, le plus important est surtout de savoir écouter son corps, en général il est assez intelligent pour réclamer exactement ce dont il a besoin, que ce soit en terme d’alimentation ou de dépenses, justement ! Vous verrez qu’en général, un lendemain de fête, vous aurez besoin d’aller vous dépenser physiquement et que normalement, après un marathon, vous verrez des plats de
pâtes en mirages.

Mais comme parfois, on peut être un peu largué, je vous ai fait un petit récap’!

// je mange quoi avant ?

Il y a tout d’abord les personnes qui font du sport le matin à jeun et celles qui, au contraire, ne peuvent pas se lever sans prendre un petit déjeuner. Pour la première catégorie, je vous conseille de prévoir le coup la veille au dîner. Si vous savez que vous sortez courir tôt, mangez des féculents (de préférence, complets) la veille.  Pour la deuxième catégorie, levez-vous, prenez un petit déjeuner au moins une heure avant d’aller courir/faire votre sport. Eh oui, évitez de manger quatre croissants au petit déjeuner, parce qu’à mon avis, vous n’allez pas briller après!

Ensuite, quelques règles qui paraissent évidentes : Ne pas manger JUSTE avant de faire du sport, histoire d’éviter tous les désagréments. Ne pas manger trop gras non plus, en pensant que oh, ça va, hein, je vais faire du sport après, j’ai le droit. Vous aurez surtout le droit d’être complètement nauséeux pendant l’effort. Ainsi, si vous souhaitez manger une tartiflette ou une raclette.. Bon et bien mangez-la, et allez faire la sieste après.
Notez aussi que les lipides mettent plus de temps à être digérés (environ six heures). Mangez donc léger, des protéines (végétales ou animales), des féculents (privilégiez les aliments complets), des légumes, bref, un repas équilibré.
Si vous sentez en revanche que vous avez super super faim juste avant le sport et que vous savez que vous ne tiendrez pas, accordez vous un petit goûter, une pomme, quelques amandes (excellentes, d’un point de vue nutritionnel!), ou une barre de céréales.

L’idée n’est pas vraiment de diaboliser la nourriture, vous en avez besoin, c’est le carburant et quand votre voiture est en rade d’essence, elle n’avancera pas, même si elle est pleine de bonne volonté. Bon et bien vous, c’est pareil. Na.

// et pendant le cours ?

Pendant l’effort, l’essentiel reste l’hydratation. Savez vous qu’on perd plus de 10% de nos capacités physiques, si l’on est mal hydraté ? Et ben voilà. Buvez tout au long de l’effort, même si vous
n’avez pas soif. En général, lorsque l’on a soif, c’est qu’on est déjà un peu déshydraté et donc, bim, on a perdu de nos capacités physiques. ce serait dommage. Buvez tout au long de la journée, parce que boire un litre d’eau avant d’aller courir n’est pas non plus une bonne idée. Alors, buvez ! Si vous n’aimez pas l’eau (même si je me demande vraiment comment on peut ne pas aimer l’eau), ajoutez quelques gouttes de sirop dans votre bouteille, mais évitez en revanche, les boissons trop sucrées pendant l’effort (et bannissez les bulles, hein, sinon vous allez sentir un festival d’inconfort dans votre estomac). Et…fuyez les boissons dites « énergétiques » qui sont vraiment trop sucrées.

// et après ?

Continuez de boire, surtout. Cela va compenser les pertes dues à la transpiration pendant l’effort et si vous le pouvez, buvez des eaux riches en minéraux. Ne vous jetez pas sur la nourriture comme une affamée, vous risquez d’avoir trèèès mal au ventre après. Prenez le temps de vous étirer correctement, de prendre une douche tranquillement, cela vous aidera en plus à vous sentir
heureux ! Après le sport, on est toujours heureux.

Ce sont des petits conseils que j’applique au quotidien, mais essayez surtout, surtout de garder à l’esprit que l’écoute de son corps est essentielle. C’est d’ailleurs quelque chose qui s’applique que l’on fasse du sport, ou pas!

Camille

Le conseil Joliebox: complétez l’action de votre séance de sport par des petites séances à la maison de Cellu-Cup pour dire bye-bye aux capitons plus vite!

Écrit par Malvina  le 

Rejoignez l'aventure Blissim

Produits mentionnés dans l'article.

$

Expédition rapide

On prépare votre colis en 24h

Heureuse ou remboursée

Ça arrive à tout le monde de se tromper

SAV & Pharmacien à l'écoute

Besoin d'aide ? Contactez-nous

Paiement

100% sécurisé