*Offre valable dès 39€ d’achat jusqu’au 31 août 2021. Non cumulable avec d’autres offres promotionnelles en cours sauf les avantages fidélité. Non valable sur les marques points rouge, les coffrets, les abonnements, les cartes cadeaux, les éditions limitées et la Fabrique en ligne.

Un mariage éco-friendly : nos conseils
A la une   Le 

Un mariage éco-friendly : nos conseils

Penser "écologique", "local" et "bio", c'est une façon de respecter la nature et d'organiser un mariage qui vous ressemble. Marina Marcout, auteur de Organiser son mariage vert, dispense ses conseils aussi stylés qu'eco-friendly pour dire oui en green.

Les principes fondamentaux du mariage green :

1° Choisir un lieu de mariage eco-friendly. Attention : écologique ne signifie pas forcément un lieu en plein milieu de la nature ! Mais plutôt un endroit qui ne nécessite pas trop de déplacements, (en avion, en voiture) pour les convives et les prestataires (traiteur, dj, livreur de matériel…). C’est ainsi qu’on réduira les émissions de CO2. Un mariage au cœur de Paris peut être plus « green » qu’une réception dans un gîte rural en plein cœur d’une étendue de verdure. Choisir une salle, un hôtel qui affiche une politique éco-responsable est bien évidemment une option qui simplifie la vie. Et ces établissements sont de plus en plus nombreux partout en France.

2° Réduire le nombre d’invités en privilégiant ses plus proches = nombreux avantages ! Mariage plus économique et authentique et forcément moins d’émissions de carbone (transports, production des repas…)

3° Lutter contre le gaspillage sous toutes ses formes. Par exemple, ne pas commander plus de nourriture que nécessaire. Les restes non consommés sont quasiment toujours jetés !

Comment gagner facilement des points côté écolo pendant l’organisation ?

Avec la papeterie : pas de carton-réponse, pas de menus individuels sur du papier (une grande ardoise, comme au bistro, par table fait très bien l’affaire), pas de marque-place en papier mais éventuellement indiqués sur des mini-ardoises qui pourront être récupérées ou le nom écrit à l’encre alimentaire sur les assiettes.

On pensera aussi à utiliser des véritables assiettes, verres, serviettes. Non seulement c’est plus élégant que de la vaisselle en plastique ou en papier mais c’est évidemment plus écologique.

Ne pas hésiter à faire appel à son ingéniosité. On optera pour une déco verte et recyclée en détournant certains objets : des pots de yaourt en verre en guise de photophores, des rideaux pour habiller la table du buffet, les guirlandes de Noël (Led) illumineront la salle, les boules de Noël monochromes remplaceront avec originalité les fleurs coupées ( pas du tout sympas avec la planète puisqu’elles viennent souvent de très, très loin !) dans les vases…

Et surtout, on évite certaines extravagances très méchantes avec l’environnement : arrivée des mariés en hélicoptère ou scooter des mers, feux d’artifices (sauf s’ils sont certifiés éco-friendly, mais c’est très rare), lâcher de papillons (souvent des larves commandées en Asie qui meurent par centaines avant d’arriver et qui perturbent notre écosystème).

Des astuces anti CO2 :

L’idéal étant de trouver un lieu de réception le plus proche du lieu de résidence de la majorité des invités mais cela n’est pas toujours possible.

On encourage donc ses convives à prendre le train (le moyen de transport le plus green) ou surtout à pratiquer le covoiturage. Grâce aux réseaux sociaux ou à son fameux blog spécial Jour J, ils se mettent en relation et s’organisent entre eux pour partager voitures et frais de voyages.

Les futurs époux penseront aussi à réduire les distances entre gare, lieux de mariage, lieux de cérémonie (mairie, cérémonie religieuse) et salle de réception pour éviter les déplacements.

Et pour la robe et le costume de monsieur :

Pour la mariée, plusieurs options :

– Location de sa robe (si, si !). Elle pourra ainsi s’offrir une robe de grand couturier le temps d’une journée.
– Achat ou emprunt d’une robe vintage ou d’occasion (une autre façon de recycler).
– Confection d’une robe en tissu bio ou issu du commerce équitable (une autre manière d’être éco-friendly).
– Pour les accessoires (gants, voile, bijoux, sac…) : emprunter à ses proches, valoriser le collier de perles de son arrière grand-mère…

Pour le marié :

– Location d’un costume tradi + accessoires ( jaquette, haut de forme, chaussures…).
– Up-grader son costume habituel en s’offrant juste un gilet, foulard et cravate en soie bio.

Un repas écolo :

Pour l’aspect green : favoriser les denrées bio (vin et champagne compris), issues du commerce équitable ou produites localement. Faire aussi appel aux commerces de bouche, aux producteurs du coin afin de faire fonctionner l’économie locale. Cela n’implique pas pour autant un énorme budget. Le bio est devenu bien plus accessible qu’avant.
On peut aussi se concentrer uniquement sur les desserts ou l’entrée.
A savoir : un buffet est moins éco-friendly qu’un repas avec plats uniques. Il y a souvent beaucoup de gâchis… Un ennemi des amoureux de la planète.

Organiser son mariage vert de Marina Marcout (éditions Eyrolles)

> Retrouvez nos vidéos pour un maquillage de mariée parfait ou une coiffure rétro.

Écrit par Ellie Roche  le 

Rejoignez l'aventure Blissim
$

Expédition rapide

On prépare votre colis en 24h

Heureuse ou remboursée

Ça arrive à tout le monde de se tromper

SAV & Pharmacien à l'écoute

Besoin d'aide ? Contactez-nous

Paiement

100% sécurisé